Perle de Rubis - Tome 3 - chapitre 1 - extrait 1 - Anya Tressoler - saga de science fiction

saga science fiction Perle de Rubis de Anya Tressoler

28 Décembre 2016

Tome 3 - chapitre 1 - extrait 1

Anya 0 commentaires 765

C'était avant tout pour éviter de croiser le chemin de la reine qu'Ormaïn s'était réfugié au troisième étage, en attendant le retour de Zélée, et puis aussi parce qu'il appréciait l'atmosphère sereine qui y régnait : les visiteurs ne s'extasiaient pas devant les portraits ou en pensant que c'était ce carrelage que foulait leur bien-aimée souveraine. Ils chuchotaient de simples remarques sur l'architecture ou continuaient des conversations débutées plus tôt en se déplaçant au rythme de leur guide.

— ORMAÏN, c'est Vouo, si Jo ne Me trompe ?

Un touriste s'était éloigné de son groupe, s'était placé à côté d'Ormaïn le temps d'observer un vase, puis avait orienté son regard sur le nickéen plusieurs secondes avant de lui adresser cette question. Ormaïn avait senti qu'on le regardait mais avait préféré ignorer ce comportement avant d'être sidéré d'entendre son prénom. Son implant avait alors scanné le visage du touriste et l'identification le fit rougir de ne pas l'avoir reconnu.

— Je ne t'avais pas reconnu ! Désolé...euh... ton altesse. De toute façon, ton implant n'a pas ce qu'il faut pour une conversation avec moi.
— ORMAÏN, Tuo veux dire qu'elle Me faudrait de quoi interpréter le nickéen ?
— Oh. Zélée te l'a fourni ?

Le groupe de touristes fut conduit par leur guide dans la salle suivante, ils se retrouvèrent seuls. Idlée dirigea Ormaïn vers son bureau, seule pièce de l'étage inaccessible au public.

— ORMAÏN, ç'aurait été charmant mais ma dernière interaction avec ma fille remonte à bien avant votre escapade. C'est mon épouse qui Me l'a fourni.
— Voilà qui est bien généreux de sa part.
— ORMAÏN, malgré ton statut privilégier, Tuo n'en sais pas plus que toutes ces citoyennes qui se baladent en Se figurant que Jo suis un sot ?
— S'ils s'apercevaient que tu visites ton propre palais, ils se conforteraient dans leur idée.

Idlée ria de bon cœur à cette réflexion. Il indiqua à Ormaïn de s'asseoir pendant qu'il se dirigeait vers un placard contenant des fruits divers sur plusieurs étagères. Il en sélectionna quelques-uns après une inspection minutieuse et s'installa au bar pour les découper et les mixer.

commenter Retour
avatar
Écrit par

(500 caractères) poster retour