saga science fiction Perle de Rubis de Anya Tressoler

03 Juillet 2014
Orman

Ormaïn

Anya 0 commentaires 3029

Espèce : nyphienne
Année de naissance : 1376 AN
Cuir : bleu
Peau : bleue
Yeux : jaunes
Taille : 1,78 m
Poids : 61 kg
Parents biologiques : inconnus
Planète : Nickeas

Abandonné dans la forêt par sa mère à sa naissance non loin d'une trappe d'entrée de galerie souterraine, Ormaïn a été recueilli par les résistants et a grandi parmi eux.
Il fait partie de la communauté et a appris à être utile au quotidien : faire la cueillette, cuisiner, creuser des galeries, élever les nouveaux bébés trouvés... C'est à cette dernière tâche qu'il est le plus efficace et il se retrouve à la tête d'une petite troupe d'enfants en bas âge assez vite. Il établit une crèche et lorsque Karoa est découvert gémissant, affamé on le lui confie.
Il prend soin du petit, rétablit sa santé. Peu de temps après, lors d'une sortie cueillette, Ormaïn découvre Xenia gisant inconsciente dans la forêt. Il la traîne du mieux qu'il peut dans les galeries et reste à son chevet alors que les guérisseurs s'occupent d'elle.
La convalescence est longue et Ormaïn vient lui rendre visite tous les jours, il est quelque fois accompagné de Karoa et il passe ainsi tous les trois du temps ensemble.
Ormaïn et Xenia se marient dès le rétablissement complet de cette dernière. Peu de temps après, Xenia accouche d'une petite fille. Ormaïn chérit sa fille Mackérada.
Ils forment tous les quatre la seule famille de la résistance. Xenia attire tous les regards mais son époux n'est aucunement jaloux, il lui est impossible de supposer une quelconque infidélité chez son épouse.

Un matin, Ormaïn se réveille seul dans la couche, Xenia n'est pas à ses côtés et il découvre une fois levé que leur fille n'est pas non plus dans son berceau.
L'inquiétude le gagne vite car cette situation ne s'est jamais produite et après une rapide recherche dans les galeries, on convient qu'elles ne sont nulle part. Quelques prudentes missions en surface sont lancées pour découvrir des indices mais personne n'ose franchir le périmètre de sécurité, s'aventurer au-delà fait approcher les résistants trop près des installations des Mercenaires.

Les années passent et Ormaïn ne désespère pas de les retrouver.

Un matin de cueillette où il s'avançait sur les bords extrêmes du périmètre, un Mercenaire d'une espèce chétive est seul près de son vaisseau dont la rampe d'accès est déroulée.
Ormaïn voit là un moyen de vérifier la théorie qu'il a établi depuis plusieurs années : son épouse et sa fille ont dû être enlevées par les Mercenaires. S'il avait moyen de suivre ce vaisseau, il serait conduit à leur base et découvrirait ce qui est arrivé à sa famille. Prudemment, Ormaïn parvient à se glisser à l'intérieur du vaisseau et se rejouit du succès de son plan quand celui-ci décolle.

Malheureusement, en une dizaine de minutes, Ormaïn s'inquiète de voir par son hublot le sol s'éloigner de manière inquiétante et de monter si haut dans les nuages que la nuit gagne l'intérieur et qu'un éclairage artificiel prend le relais.
Il quitte son monde.

Paniquant il fait un bruit révélant sa présence au pilote mais il parvient à maîtriser celui-ci quand il était sur le point d'être découvert.
Le pilote n'avait pas terminé de saisir ses coordonnées et l'intelligence artificielle de bord est restée en attente. Sans réponse, une destination est automatiquement enregistrée et Ormaïn se dirige sans rien comprendre vers Upleas.

commenter Retour
avatar
Écrit par

(500 caractères) poster retour